astuces courir hiver

4 conseils pour continuer à courir en hiver

Partager l'article :

Nos coureurs et les lectrices donnent leurs meilleurs conseils pour continuer à courir durant la saison hivernale.

Courez à plusieurs

« Se donner rendez-vous avec quelqu’un pour une course à pied », dit Jean M., un lecteur d’Île-de-France. « Il n’ y a pas de poule mouillée quand quelqu’un attend. » John Stanton, le fondateur du Coin des Coureurs d’Edmonton, au Canada, affirme que les courses de groupe du mercredi et du dimanche sont populaires en hiver, alors que le maximum moyen est de -8°C.

En janvier et février, le Coin des Coureurs accueille le semi-marathon hypothermique, qui attire 3 500 coureurs dans 14 villes canadiennes, même à des températures aussi basses que -20°C. « Il y a un grand brunch gratuit après », explique Stanton. « Les gens feraient n’importe quoi pour les omelettes et les crêpes. »

Vous préférez courir en solo ? « Dites-vous que vous pouvez retourner à l’intérieur après cinq minutes si vraiment ça ne va pas », dit Patrick Finck, entraîneur en Alsace. « D’habitude, tu restes dehors. » Bien sûr, tout le monde n’est pas dérangé par la météo hivernale. « Une course nocturne pendant une légère chute de neige est une des meilleures expérience que vous puissiez vivre » nous dit Justin.

Couvrez vos pieds

Pour garder la chaleur, courez avec des chaussures avec très peu de mailles. Si vous avez des chaussures à dessus Gore-Tex, c’est la solution parfaite. Portez des chaussettes qui éliminent l’humidité tout en gardant vos pieds au chaud. On peut vous conseiller les chaussettes SmartWool très efficaces par ce type de météo.

Être vu

Avec une lumière du jour limitée, il y a de fortes chances que vous courriez dans l’obscurité. Les bancs de neige sur les côtés des rues déneigées vous rendent encore plus difficile à voir. Portez des vêtements réfléchissants et fluorescents, et n’hésitez pas à vous déguiser comme un sapin de Noël, nous explique Edouard, coureur en Haute-Savoie. « J’utilise un phare ou une lampe de poche, pas vraiment pour voir où je vais mais plutôt pour que les gens me voient. »

Echauffez-vous avant la course

Faite un échauffement suffisant en intérieur pour que le sang circule bien. Montez et descendez l’escalier ou utilisez une corde à sauter. « Un nettoyage rapide de la maison fonctionne aussi » nous conseille Julie. Le froid n’est pas si froid quand on a chaud !

Si vous courez en groupe, ne restez pas debout dans le froid sans rien faire, retrouvez-vous plutôt quelque part après la course pour discuter au chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *