ameliorer endurance

Comment améliorer son endurance ?

Partager l'article :

Comment améliorer son endurance ? Cette question, on l’entend sur presque toutes les bouches des coureurs, qu’il soit professionnel ou amateur. Aujourd’hui, nous allons tenter de mettre une réponse à cette question. Si vous êtes donc nouveau dans la course pédestre et que vous souhaitez progresser plus rapidement, vous êtes le bienvenu.

Mais avant de voir les astuces pour améliorer plus vite son endurance, le mieux c’est de commencer par connaitre l’importance de ce facteur dans la course à pied.

L’importance de l’endurance dans la course à pied

La course à pied ne se base pas uniquement sur la vitesse des coureurs. Certes, s’il s’agit d’une épreuve à courte distance, le mieux c’est de se focaliser sur la vitesse. Mais si vous pensez participer à des marathons, des semi-marathons ou d’autres courses à longue distance, la vitesse importe peu. Tout se joue sur l’endurance et vous allez très vite comprendre pourquoi.

La définition la plus simple de l’endurance c’est de pouvoir tenir un rythme le plus longtemps possible. Ainsi, si vous avez une bonne endurance, vous allez pouvoir garder une vitesse faible, mais constante, sur une très longue distance. Ainsi, vous allez pouvoir rattraper ceux qui misent sur la vitesse, mais qui ne pourront pas garder leur rythme jusqu’à la ligne d’arrivée.

Les astuces pour améliorer son endurance

  • S’entrainer de façon très régulière

Comme vous vous en doutiez surement, vous n’allez pas pouvoir améliorer votre endurance en restant dans votre lit. Il faut de la détermination et il en faut beaucoup. Car pour pouvoir travailler votre endurance, vous devez vous entrainer de façon très régulière (2 à 3 fois par semaine au minimum.

  • Toujours faire mieux que le précédent

Si vous faire la même distance à chaque entrainement de course à pied, sachez que vous n’allez jamais améliorer votre endurance. Le mieux c’est faire un peu plus que la précédente à chaque fois et ainsi, vous aurez aussi la possibilité de voir plus concrètement votre évolution.

  • Ne pas changer de rythme pendant les entrainements

Pour être endurant, il est important de fixer une vitesse prédéfinie lors du départ et le garder jusqu’à l’arrivée. Sachez que quand vous changez régulièrement de rythme, vos muscles vont se fatiguer encore plus vite. Cela concerne les entrainements. Pour les compétitions, vous pouvez toujours finir les derniers 100 mètres en course de vitesse.

  • Savoir oublier la fatigue

Quand vous courrez, vous faites des efforts et c’est tout à fait naturel que la fatigue vous envahisse. Mais vous devez vous mettre en tête que pour faire partie des meilleurs, il faut savoir vaincre la fatigue. Sur ce point, chacun a ses propres techniques et libre à vous de choisir les vôtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *