astuces etirement

Comment bien s’étirer après une course

Partager l'article :

Comme beaucoup d’autres, vous ne prenez pas toujours le temps de bien vous étirer après votre course. Il est tentant de s’arrêter à la seconde où vous retournez à votre voiture, à la maison ou au travail. Mais résistez à cette tentation et donnez à votre corps un peu de répit à la fin de votre séance d’entraînement avec les exercices suivants :

Défaire ses lacets

Commencez par une marche de 5 à 10 minutes. Simplifiez-vous la vie en arrêtant votre course avant votre retour à la maison ou à votre voiture. Prenez une seconde pour défaire vos lacets – cela donnera à vos pieds une chance de respirer, et cela vous permettra de vous détendre. Faites-nous confiance, ça fait du bien !

Relaxer les ischio-jambiers

Un mouvement dynamique est la clé d’une fin de séance efficace. En courant, vous répétez le même mouvement vers l’avant encore et encore. Vous voudrez donc détendre les articulations et les muscles qui ont fonctionné à répétition depuis le début de votre course en les déplaçant simplement d’une façon différente.

Pour les hanches et les ischio-jambiers, essayez les cercles de hanche. Descendez en fente avant, les mains sur le sol, et créez de grands cercles avec les hanches. Réalisez au moins 10 cercles dans chaque direction. Respirez profondément au fur et à mesure que vous complétez vos cercles.

Une fois que vous avez ouvert ces hanches, conduisez la jambe avant vers l’arrière, en redressant le genou, pour sentir un étirement profond dans les ischio-jambiers. Vous n’avez pas besoin de tenir cet étirement longtemps ! Faites des mouvements de va-et-vient avec comme objectif 10 à 20 répétitions. Changez de jambe et répétez de l’autre côté.

Bouger les chevilles

Profitez de cette occasion pour effectuer une flexion de la cheville plus profonde que celle que vous obtenez habituellement en courant. Trouvez un poteau, un banc, un mur… une surface sur laquelle vous pouvez vous pencher. Placez votre pied en arrière, et pliez le genou pour l’avancer, en essayant de toucher le poteau. Répétez ce mouvement 20 fois pour chaque cheville.

La clé de cet étirement est de s’assurer que vos hanches et vos genoux ne s’affaissent pas vers l’intérieur. Idéalement, vous voulez que le genou avant se déplace latéralement le long de l’extérieur du pied, en évitant toute torsion vers l’intérieur.

Fléchir les pieds

Fléchir au niveau des orteils pour créer un étirement profond le long de la base des pieds. Descendre dans un squat, avec un pied décalé devant l’autre. Appuyez fermement les orteils du pied arrière sur le sol. Vous pouvez garder les mains sur le sol et vous pencher vers l’avant, en laissant le talon du pied arrière se détacher.

Répétez 20 à 30 fois dans un mouvement de bascule des deux côtés.

Votre corps vous remerciera !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *