article histoire course ironman

L’Ironman, une pointure internationale

Partager l'article :

Avec des distances hors norme constituant un défi remarquable pour tous les compétiteurs, l’Ironman est la course de l’extrême sur une distance de 226 kilomètres. Cette compétition triathlon hors pair, correspond à l’une des courses en triathlon les plus longues au niveau international.

Multidisciplinaire, enchainant successivement 3,8 km de natation, 180,2 km à parcourir en vélo et 42 km de course à pied semblable à un marathon. Destiné à des sportifs invétérés et avec une réelle condition physique et préparation à la hauteur de l’évènement, l’exploit de nager, pédaler et courir pendant 8 heures ne s’adresse pas à tous les publics.

L’Ironman ou le pari fou d’un homme

Le terme « Ironman » désigne à la fois le profil de la compétition et le nom des courses (Ironman France, Ironman Canada, et le triathlète lui-même), le nom est raccordé au triathlon Ironman d’Hawaï, source de la compétition.

La compétition est née à Hawaï il y a 40 ans, en 1977. Un commandant de la Navy, John Collins et son entourage sportif souhaitait obtenir un point de référence en matière de triathlon, et de répondre à cette question : qui est l’athlète sportif le plus résistant ?

Il décide de lancer une épreuve spéciale : un triathlon comprenant l’organisation de trois courses ayant lieu à Hawaï avec 3 gros défis (3.8 km de natation, 179 km de vélo et marathon à Honolulu), le gagnant s’appellera l’homme de fer « Ironman ».

En 1987, 1400 coureurs se donnent rendez-vous à l’Ironman d’Hawaï ; ce succès incite les organisateurs à mettre en place un dispositif de qualification. Pour accéder à une participation, il faut se qualifier à l’un des différents Ironman (Nice en France, Francfort en Allemagne, Lanzarote aux Canaries, …).

Véritable challenge qui s’est développé sur tous les continents, cette compétition est la propriété de la WTC, World Triathlon Corporation. Cette compagnie privée met en place l’organisation de l’évènement une fois par année en Octobre à Kailua-Kona aux Etats-Unis dans l’Etat d’Hawaï.

Le titre de « champion du monde d’Ironman » est attribué au gagnant du circuit des courses qualificatives et du challenge final. La devise reprise par tous les participants est « Anything is possible » ou « Tout est Possible ».

Une compétition de référence

Certains sportifs ont concouru à édifier l’aspect légendaire de cette course incroyable : Dave Scott, un Américain a remporté la course à 6 reprises. Il a établi l’exploit de parcourir les 226 kilomètres en moins de 9 heures en 1984.

Cette épreuve, à l’origine une course lançant le triathlon d’endurance XXL, est résolument considérée comme un mythe. La compétition peut se targuer d’être le championnat international de triathlon très longue distance le plus célèbre du globe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *