repas alimentation trail course a pied

Préparation : Ce qu’il faut manger avant un trail

Partager l'article :

Avant de partir entreprendre un trail, il est utile de bien se préparer. Si préparation physique et mentale sont essentielles, sachez que l’alimentation joue un rôle important dans le bon déroulement de votre épreuve sportive.

Que votre objectif soit simplement de profiter de la nature, de partager un moment fort en groupe ou que vous visiez la performance, voici quelques conseils nutritionnels pour bien se préparer car un trail reste une discipline qui nécessite des efforts sportifs exigeants pour votre corps.

J-15 à J-3
Optimiser son hygiène de vie

Durant cette période, veillez à prendre soin de votre alimentation. Sans établir un plan diététique bien compliqué, organisez de vrais repas et savourez pain, légumes, fruits et fromages… Privilégiez les aliments bruts aux aliments préparés et sortez la toque de chef cuisto. Variez les plaisirs et prenez l’habitude de vous hydratez tout au long de la journée sans attendre d’avoir soif.

J-3
Gestion et confort digestif

Les trois jours précédant l’épreuve physique sont déterminants. C’est pourquoi il faut veiller à maintenir une alimentation équilibrée durant cette période, dans la continuité des actions santé menées depuis quelques jours : évitez les aliments riches en graisse tout en conservant un apport en huile de qualité (l’huile de colza arrivant en tête), évitez les aliments riches en fibres, les épices et toutes céréales complètes (une façon de soigner au mieux votre système gastrique).

Dans le même temps, optimisez le stockage d’énergie de votre corps sous forme de glycogène. Pour ce faire, nous vous invitons à augmenter les apports en féculents à l’occasion de vos trois repas quotidiens. Ils doivent représenter un tiers des aliments consommés.
Continuez aussi vos efforts pour maintenir une hydratation optimale. Petit plus, vous pouvez opter pour des eaux minérales afin d’avoir un état minéral optimal avant votre trail.

J-1
Simplicité et hydratation

Le fameux plat de pâtes (mais pas que) !!! La veille du trail, laissez la part dominante aux féculents, mais rien ne vous empêche de varier les plaisirs. Les maîtres mots : préférez les légumes cuits aux crudités, optez pour une viande maigre ou du poisson et surtout veillez à tester ce repas au préalable pour s’assurer qu’il réponde aux exigences de votre corps. Voici deux exemples de menus conseillés par des diététiciens :

  • Terrine de légumes, poulet rôti, riz basmati, fromage blanc, tarte aux fruits, eau et pain
  • Dos de cabillaud, pâtes «al dente», courgettes cuites épépinées et épluchées
  • Compote de pommes sans sucre ajouté, yaourt nature sucré + 1 cuillère à café d’huile de colza

Jour J
Ultime préparation

Votre dernier repas avant le trail devra se terminer au moins 3h avant le départ pour être bien digéré. Limitez les aliments gras et fibreux et choisissez des aliments faciles à digérer. Pour un petit- déjeuner adapté, on vous conseille une boisson, un féculent, un peu de beurre ou produit sucré et un laitage. Pour les plus téméraires, l’ajout d’un œuf ou d’une tranche de jambon est possible.

Pour finir, en attendant le départ, veillez à vous hydrater régulièrement : quelques petites gorgées toutes les 20 à 30 minutes sont conseillées. Prêts au départ ?!