prevenir blessure course a pied

Course à pied : comment prévenir les blessures ?

Vous connaissez sûrement le proverbe « Mieux vaut prévenir que guérir ». Un principe que nous vous invitons à appliquer dans la pratique de la course à pied. Pour cela, voici quelques règles d’or à suivre afin de prévenir les blessures.

1. L’échauffement est la clef de voûte d’un bon entraînement (lire l’article qui lui est consacré). Permettant de réchauffer progressivement la température de votre corps, muscles, articulations et systèmes nerveux seront plus réceptifs aux efforts physiques qui vont suivre. De plus, la pratique d’étirements fonctionnels et progressifs va permettre de réveiller votre corps et vos muscles pour un résultat optimal.

2. Un esprit sain dans un corps sain : la préparation physique et mentale sont importantes. On a parlé d’échauffement, mais il faut aussi penser à son alimentation. Celle-ci joue un rôle important dans la façon dont notre corps va répondre à l’effort. Equilibrez vos repas, évitez les plats tout préparés, optez pour des fruits et légumes frais… en plus d’êtres bons, vos repas vous aideront à mieux répondre aux efforts physiques. De même, bien et suffisamment dormir permet d’améliorer votre performance, car un corps fatigué est souvent à l’origine d’une blessure …

3. S’hydrater régulièrement permet d’éviter les crampes, de maintenir la température corporelle, de faciliter nos réflexes, maintenir notre endurance musculaire. Bref : boire est incontournable, encore faut-il savoir bien boire. N’oubliez pas que « quand on a soif, il est trop tard », donc pensez à vous hydrater régulièrement : quelques petites gorgées toutes les 20 à 30 minutes suffisent.

4. Etablir un plan d’entraînement progressif : les blessures surviennent principalement chez les nouveaux coureurs ou lors de la reprise de l’entraînement après une longue période d’arrêt. Par conséquent, il est conseillé d’augmenter graduellement l’intensité de vos entraînements.

5. Réduire ses foulées et gardez le rythme : réduire l’amplitude de nos foulées permet de diminuer de 9 à 12% le stress au niveau des genoux suivant le contexte. N’oubliez pas que le genou est l’articulation la plus souvent blessée en course à pied. Associé au maintien d’un rythme idéal de 180 foulées par minute, on limite le temps durant lequel le pied est en contact avec le sol. De cette façon, on atténue les pressions subies par le talon et la partie avant du pied, et on s’impose une régularité de mouvement bénéfique à notre corps.

6. Attaquer avec l’ensemble du pied : La voûte plantaire est un excellent amortisseur. Il est donc recommandé de ne pas attaquer avec le talon mais bien avec l’ensemble du pied.

7. Bien s’équiper : avoir de bonnes chaussures est essentiel. Renseignez-vous auprès d’un spécialiste pour faire l’acquisition de chaussures adaptées à votre pratique de la course et au type de terrain fréquenté.

Sur ces bonnes paroles, nous vous souhaitons un bon entraînement et une forme physique au top !

One Response to “Course à pied : comment prévenir les blessures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *